Distribution

Jeu : Nicolas Prugniel
Mise en jeu : Jérémy Brunet
Costume : Anne Bonora



Présentation

Chercheur en métasciences, Barthélémy Champenois vous fera part de ses découvertes qui promettent de révolutionner sa vie, vos vies, notre monde ! Reposant sur des théories physiques, métaphysiques et quantiques, ce scientifique excentrique vous démontrera que, oui, l’homme peut traverser les murs !

Barthélémy Champenois est sur le fil entre la science et l’imagination. A la lumière des arts de la scène, et notamment du clown, un comédien explore avec tendresse la matérialité du monde scientifique avec ses manières de parler, de se comporter, de mener un raisonnement avec ses digressions et multiples exemples jusqu’à ses phrases se terminant par « tout simplement. ». Construit au fil de nombreuses improvisations, ce personnage s’inscrit dans le monde réel, interagit avec le public. Barthélémy invite chacun à questionner son quotidien, le monde qui nous entoure et ses évidences. Pourquoi ce ne serait pas possible de… ? Et si c’était possible ? Comment le rendre possible ?

« Accrochez-vous bien ! Ouvrons la porte d’un monde où tout est possible, notre monde. »



Note d'intention

Barthélémy Champenois exprime la part d’imaginaire qui persiste en chacun de nous. J’ai répondu à l’appel de ce personnage voulant exister et rencontrer d’autres publics par-delà le spectacle où il est apparu : On n’est pas innocent par hasard (2011).

Barthélémy m’a donné l’opportunité de me saisir de l’univers scientifique dans lequel j’ai grandi et étudié pour le marier avec mon bagage de comédien. Il incarne ce qui me touche, m’interpelle, m’amuse, me dérange, me fascine chez les scientifiques que j’ai rencontrés. Construit au fil de nombreuses improvisations, placé dans différentes situations, ce personnage peut exister indépendamment d’un texte ou d’une mise en scène.

Il donne des conférences mais il s’immisce aussi, au travers d’instantanés et de déambulations, dans des événements et des lieux où il n’est pas attendu : fêtes, bars, réunions, rues, hôpitaux… S’inscrivant dans le monde réel, échangeant avec le public ; Barthélémy laisse des traces, des pensées, des souvenirs chez les spectateurs/interlocuteurs qui peuvent modifier le cours de la représentation par leur présence, leurs réactions et leurs prises de parole. Avec ses recherches saugrenues, Barthélémy invite chacun à questionner son quotidien, le monde qui nous entoure et ses évidences.

Ce personnage fort et fragile de son existence réunit les univers scientifique et artistique autour ce qu’ils ont en commun et que chacun porte : la faculté de remettre en doute l’existant, de rêver et de créer à partir de la pensée.



Photos et vidéo

photo : Marc Brunero / Charlie Dziedzic / Théâtre du Réel

 



Circonférence des particules par Barthélémy Champenois

Deux formes de représentation :

– Une conférence-spectacle (1h15) : présentation, démonstration,
questions
– Un instantané (30min) : introduction et démonstration

Chacune peut être jouée en intérieur ou en extérieur.

Conférence-spectacle :

Annoncé comme une conférence, le spectacle en prend tous les aspects : un espace avec une chaise et une table pour l’intervenant face à un espace éclairé pour public. Barthélémy Champenois arrive en retard. Après un court temps d’installation, de présentation, de remerciements, d’excuses, d’explications pour le retard, il se lance dans sa conférence : la démonstration théorique et expérimentale de la capacité de l’homme à traverser les murs.

Le jeu ne se limite pas à la scène mais se répand dans tous l’espace qu’offre le lieu d’accueil. Une variété de moments est développée au cours desquels le corps du comédien s’engage, le silence laisse place au mouvement et contraste avec les accélérations de débit de parole où la voix s’amplifie.

Le canevas du spectacle permet une grand part d’improvisation et d’interaction avec le public notamment dans la dernière partie de questions-réponses avec les spectateurs.

Durée : 1h15
Décors (fournis par la structure d’accueil) : Une table, une chaise, un mur
Lumière : Plein feu, éclairage léger en salle

Instantané :

Barthélémy s’invite dans un événement ou un lieu où il n’est pas annoncé. Il lie conversation avec les personnes présentes, leur fait part de ses recherches en métasciences, s’immisce dans des discussions variées, jusqu’à faire partie du décor.

Alors il prend l’assemblée à témoin, demande le silence et l’attention pour faire part de ses découvertes : l’homme peut traverser les murs. Barthélemy déploie un bref exposé adapté au contexte et à l’auditoire, mêlant physique quantique et arguments saugrenus.

Il propose ensuite une mise en pratique avec plusieurs tentatives et mise à contribution du public. Si l’expérience ne réussit pas (ce qui peut arriver), Barthélémy retourne aux discussions informelles du début pour finalement s’effacer discrètement et disparaître.

Durée : 30 min
Technique : un mur



Dates

25, 26 Avril 2014 – Festiv’arts, Grenoble (38)
21 sept 2014 – Journée du patrimoine, Saint-Martin-d’Hères (38)
6 oct 2014 – La Bobine, Grenoble (38)
4 fév 2015 – Café associatif L’Affût, Grenoble (38)
10, 11 mars 2015 – Le Baz’Art(s), Saint-Martin-d’Hères (38)
19 juil 2015 – Festival Merci, bonsoir !, Grenoble (38)
du 24 juil au 9 août 2015 – Mix’Tour de Barthélémy Champenois tournée repas-spectacle en partenariat avec la Mixture)
24 juil 2015 – Le Chemin des saisons, Gresse en Vercors (38)
25 juil 2015 – Le Poulailler, Monestier du Percy (38)
29 juil 2015 – Visan (84)
31 juil 2015 – Le Crestet (84)
2 août 2015 – Saint Hippolyte du Fort (30)
4 août 2015 – Sainte Croix Vallée Française (48)
5 août 2015 – Hardi les arts, Florac (48)
7 août 2015 – Vogüé (07)
8 août 2015 – Rompon (07)
du 19 au 23 août 2015 – Festival Dehors ! Rencontres régionales de spectacles très vivants, Portes-Lès-Valence (26)
28 août 2015 – Festival de la Cour du Vieux Temple, Grenoble (38)
8 novembre 2015 – Festival Kaz’Ar, Villeurbanne (69)
4 mars 2016 – Centre culturel le Belvédère, Saint-Martin-d’Uriage (38)
10 mars 2016 – CNRS délégation Alpes, Grenoble (38)
28 mai 2016 – Festival Les Dindes Folles, Rivolet (69)
2 septembre 2016 – Festival Les Féebuleuses (07)
10 octobre 2017 – Moulins de Villancourt, Pont-de-Claix (38)
15 novembre 2017 – Théâtre Astrée, Villeurbanne (69)