Équipe artistique

Lucas Bernardi

Lucas suit conjointement le cursus professionnel de l’école de théâtre la Scène sur Saône et la formation en escrime artistique de la Compagnie d’arme de Lyon. Aux côtés de ces collaborations artistiques avec la compagnie Attrape Lune (Antigone, le menteur) et Scaramouche et Cie, il mène des ateliers de pratique théâtrale et d’escrime. En 2014, il devient membre du Théâtre du Réel avec la création de Sainte Jeanne des abattoirs.

Michel Deleuze

Michel commence sa formation de comédien au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble. Il joue au sein de différentes compagnies dont Takiya Tokaya ! (Paroles d’ouvriers, La chanson de Craonne et Le petit bal perdu mis en scène par Michel Dibilio), la compagnie Figura (les Rampants), la Cie Alain Bertrand, la Cie Alter-Nez, Manicomi Théâtre et la Cie des 13 lunes. En 2000, il rejoint le Théâtre du Réel avec Peau de mille bêtes puis Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu. Comédien dans différentes créations dont On n’est pas innocent par hasard et La Bonne Âme de Sezuan, Michel prend part au travail de transmission développé par la compagnie.

Mathilde Desmoulins

En 2008, après un baccalauréat littéraire et une option lourde théâtre, elle rencontre le Théâtre du Réel lors d’un stage de réalisation. Elle se dirige ensuite vers une licence d’Arts du Spectacle et entre en parallèle au conservatoire d’Art dramatique de Grenoble. Le cursus de Mathilde croise théorie et pratique théâtrale. Durant trois ans, elle se forme ainsi à différentes pratiques, notamment le clown et la marionnette. En 2012, elle travaille sur un projet de création à Montpellier avec des élèves du CNR duquel naît Les barbares sont arrivés de Stasiuk qui tourne jusqu’en 2014. Après trois stages avec le Théâtre du Réel, elle intègre l’équipe en septembre 2013 avec la création collective Infâmes!.

Bérénice Doncque

Formée au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble, Bérénice consolide sa formation de comédienne par des stages en commedia dell’arte, en chant et en danse avec Anne-Marie Pascoli, Viviane Serry, Rodolfo Araya ou encore Savitry Naïr. Elle suivra également un stage avec le Théâtre du Soleil dirigé par Ariane Mnouchkine.

Elle entre au Théâtre du Réel avec Peau de Mille Bêtes en 2000 après avoir joué au sein de la compagnie Takiya Tokaya ! (La chanson de Craonne et Le petit bal perdu mis en scène par Michel Dibilio). Elle jouera également avec la compagnie Figura (les Rampants) et le Vox International Théâtre (Les Minuscules). Interprète au sein des créations du Théâtre du Réel, Bérénice encadre des ateliers, des stages et des formations en milieu scolaire et au-delà.

Yves Doncque

Yves fonde le Théâtre du Réel en 1985. Dès l’origine, il travaille des formes théâtrales aux conventions affirmées, comme le théâtre de masques, et la commedia dell’arte, la marionnette et le clown, dont il montre les correspondances et développe les cohérences sous le nom de théâtre d’effigie. Cette recherche se met en place dans la quête permanente d’un théâtre populaire et novateur, parlant de son époque, et représenté dans des lieux ouverts et proches des publics. Yves y intègre régulièrement la dimension de la formation avec des ateliers et des stages proposés à des amateurs comme à des professionnels en accompagnement de son travail de metteur en scène.

Au cours de sa carrière il collabore notamment avec l’école du Piccolo Teatro de Milano, l’école de Théâtre Tandem de Valencia, le Mouvement Communication Culture de Montréal, le Théâtre Pour Enfants de Lausanne, le Théâtre-école de Montreuil, le Théâtre du Jard de Châlon-en-Champagne, Théâtre en Savoie, le Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble…



Équipe technique

Florian Lyonne

Florian a obtenu une licence en journalisme à l’Université Libre de Bruxelles avant d’être formé en tant que technicien/régisseur son et lumière au GRETA d’Aubenas. Dès lors, il a travaillé en tant que régisseur son avec le théâtre du Réel sur Sainte Jeanne des abattoirs, régisseur son et lumière pour les ateliers de théâtre du Réel et pour le Foul’baz’art. Il travaille également en tant que régisseur pour la Compagnie de l’Yerres et régisseur son pour la Pendue ainsi qu’en tant que technicien son et/ou lumière pour plusieurs salles de spectacles grenobloises.



Équipe administrative

Siriane Pivot

production@theatredureel.fr
Après un cursus Information et Communication à l’Université Lyon 2, puis un master en Direction Artistique de Projets Culturels à l’université Paul Valéry Montpellier 3, Siriane travaille sur différents projets européens, en Belgique et en Espagne, avant de rejoindre en 2017 l’équipe du Théâtre du Réel à la production et la diffusion des spectacles de la compagnie.

Les artistes et techniciens associé·e·s

Mathilde Vieux-Pernon

Membre du Théâtre du Réel depuis 2004, Mathilde s’est formée aux clowns, au théâtre de gestes avec Stéphane Muh, ainsi qu’à la commedia dell’Arte. Des stages en création lumière avec Raoul Tartaix et Aimé Vieux-Pernon, ainsi qu’en création et manipulation de masque avec Jean-Louis David, marionnette avec Venko Kiossev, et maquillage avec Didier Hugo et viennent compléter sa formation.

Comédienne pour le Chapiteau Théâtre Compagnie de 1999 à 2003 (Les fourberies de Scapin, Dépistée des Etoiles), elle reprend à partir de 2003 la compagnie Le Cri où elle jouera L’histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler (2006) et créera Miche et Drate (2012).

Au sein du Théâtre du Réel, Mathilde mène des ateliers et des formations dans différentes structures, notamment en milieu scolaire. Elle prend part au travail de création de la compagnie comme comédienne.[/vc_column_text]

Anne Bonora

Formée à l’école ATEC pour les costumes de scène, Anne a collaboré avec Gladys Kalfon sur la marionnette, avec la compagnie Le Cri et pour des masques avec Petits Bâtons Production (Victor’ia, Le menteur, Le Bossu). Depuis 2001, elle prend part au travail mené par le Théâtre du Réel. Elle a apporté ses savoir-faire sur l’ensemble des spectacles de la compagnie dont La Bonne Ames de Sezuan, On n’est pas innocent par hasard ou Louis. En parallèle, Anne intervient dans le travail de formation du Théâtre du Réel pour la création de costumes, de masques et de marionnettes.

Jean-Louis David

Technicien et comédien professionnel depuis 1984, il se forme à la création de masques avec Alberto Chiesa, sur la base des types fixes de la commedia dell’arte. Il est son assistant sur plusieurs spectacles du Théâtre du Réel, également comme scénographe. Il se forme ensuite avec Mas Soegeng sur les masques balinais et Philippe Hottier sur le clown. Puis son parcours le conduit vers les marionnettes, avec Alain Recoing, François Lazzaro et Patrick Conan de la Cie Garin-Trousseboeuf.  Il pratique et fabrique des masques neutres, larvaires et expressifs ainsi que des marionnettes depuis maintenant 25 ans. Sa technique privilégiée est la « kiesatine » (mise au point par A. Chiesa), et il travaille les toiles et matériaux encollés ainsi que le latex. Ses créations pour de nombreux spectacles sont toujours uniques, sur empreinte des visages. Ses masques servent aussi aux apprentis comédiens en atelier ou conservatoire. Il encadre également des formations depuis 20 ans.

Une page « galerie mémoire » donne un aperçu de son travail sur son site internet : http://www.masquesdetheatre.eu/